John le Carré, maître du roman d’espionnage, est mort

De L’Espion qui venait du froid à La Taupe, l’écrivain britannique avait été adapté au cinéma avec succès et de nombreuses fois.

Alambiqués et passionnants, ses livres étaient de vrais scénarios, et l’industrie du cinéma ne s’y était pas trompé en l’adaptant à plusieurs reprises, le maître britannique du roman d’espionnage John le Carré est décédé à l’âge de 89 ans d’une pneumonie, a annoncé son agent dimanche soir.

« C’est avec une grande tristesse que je dois annoncer que David Cornwell, connu dans le monde sous le nom de John le Carré, est décédé après une courte maladie en Cornouailles samedi soir, le 12 décembre 2020. Il avait 89 ans. Nos pensées vont à ses quatre fils, à leurs familles et à sa chère épouse, Jane », a déclaré Jonny Geller, PDG du groupe Curtis Brown, agence artistique basée à Londres.

Un histoire d’amour avec le cinéma

Auteur à succès, spécialiste de l’espionnage, et avec un souci du détail rarement égalé, John le Carré était destiné à une histoire d’amour avec le cinéma. Et c’est en 1965 que cette dernière débuta avec l’adaptation par Martin Ritt du bestseller L’Espion qui venait du froid, vendu à plus de 20 millions d’exemplaires, qui mettait en scène Richard Burton dans la peau d’Alec Leamas, un agent secret envoyé en Allemagne de l’Est au cœur de la guerre froide.

Né le 19 octobre 1931, Le Carré avait également été l’auteur de The Constant Gardener, qui prit forme sur grand écran avec Ralph Fiennes et Rachel Weisz en 2005, et La Taupe, qui, une fois de plus, sur fond de guerre froide, sera porté au cinéma avec un joli succès critique et public par Tomas Alfredson avec Gary Oldman et Mark Strong en têtes d’affiche, Oldman obtenant une nomination aux Oscars 2012.

On notera également MI5 demande protection de Sidney Lumet avec Simone Signoret en 1966, Le Tailleur de Panama de John Boorman avec Pierce Brosnan et Jamie Lee Curtis, et Un Traître Idéal, signé Susanna White en 2016, qui suivait Ewan McGregor embarqué dans la mafia russe, ce sera son dernier livre adapté au grand écran.

Repose en paix John le Carré.

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !