Jennifer Grey à l’assaut d’un nouveau Dirty Dancing ?

La comédienne qui tombait sous le charme de Patrick Swayze dans le culte Dirty Dancing, serait rattachée à un nouveau projet de film musical.

Selon le site Deadline, un nouveau film de danse, sans titre pour l’instant, prendrait forme chez Lionsgate. L’action se déroulerait dans les années 1990 et mettrait en vedette la comédienne Jennifer Grey, qui serait également productrice du long-métrage.

Alors que les détails de l’intrigue sont encore secrets, certaines rumeurs selon lesquelles un nouveau film de Dirty Dancing serait en préparation inondent la toile depuis déjà un certain temps, alors de là à faire le lien, il n’y a qu’un pas que nous franchissons avec allégrese.

La société Lionsgate détient les droits de distribution des films Dirty Dancing, et rappelons que Grey jouait « baby », qui tombait amoureuse de son professeur de danse de Catskills, Johnny Castle, joué par le regretté Patrick Swayze, dans le premier opus en 1987. 

Dirty Dancing avait rapporté 218 millions de dollars au box-office mondial pour un coût de production de 5 millions de dollars, ainsi qu’une victoire aux Oscars et au Golden Globe pour la chanson originale The Time of My Life par Frank Previte, John DeNicola et Donald Markowitz

Dirty Dancingété le premier film à vendre plus d’un million d’exemplaires en vidéo au temps béni des VHS. Lionsgate a sorti une suite médiocre en 2004, Dirty Dancing : Havana Nightsavec Diego Luna, Romola Garai, January Jones, John Slattery et Sela Ward, qui n’avait engrangé que 28 millions de billets verts dans le monde.

Ce nouveau film musical devrait être réalisé par Jonathan Levine, récemment cinéaste de Séduis-moi si tu peux avec Charlize Theron.

Jennifer Grey, de son côté, a prouvé que sa carrière avait su gérer « l’après » Dirty Dancing, puisqu’elle a joué dans pas moins d’une vingtaine de films et on a pu la voir dernièrement dans la série Red Oaks, produite par Steven Soderbergh.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !