Fred Trump, personnage du prochain James Gray

Changement de registre pour le réalisateur, qui après Ad Astra, son « faux » film de SF, va nous ramener dans les années 80 pour son prochain film.

On vous l’annonçait en mai dernier, et Variety le confirme, James Gray a vraiment sorti Armageddon Time de son tiroir, qui malgré son titre n’aura rien à voir avec Michael Bay, puisque le film traitera de la jeunesse du cinéaste dans le Queens.

Armageddon Time relatera notamment la jeunesse et la scolarité de James Gray dans les années 80 au cœur du Queens, le tout au sein d’un des plus anciens établissements privés de New York, la Kew-Forest School, qui vient d’ailleurs de fêter son centenaire. Une école qui a également eu comme élève, l’actuel président des Etats-Unis, Donald Trump. Le film aurait d’ailleurs comme protagoniste principal, Fred, le père de Donald, promoteur immobilier et lui-même originaire du Queens.

Selon The Hollywood ReporterRodrigo Teixeira, producteur d’entre autres Call Me by Your Name et surtout d’Ad Astra, a lié avec Gray une telle complicité et une admiration – mutuelle -, qu’Armageddon Time sera donc leur deuxième projet en commun, et même si le casting reste à faire, le tournage devrait tout de même débuter début 2020 à New York.

James Gray s’est d’ailleurs confié à ce sujet, à nos confrères des Inrockuptibles : « Le titre vient d’une chanson des Clash, ce sera un film très personnel. Je suis en plein milieu de l’écriture en ce moment. J’espère commencer le tournage juste après l’opéra, mais je doute que cela se passe de façon aussi fluide. Il y sera effectivement question de la famille Trump, père et fils. Ce sera un film politique, dans le sens où il explorera les raisons qui ont amené les Etats-Unis dans la situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui. Le film s’inspire de mon adolescence dans le Queens new-yorkais des années 1980, quartier où le père de Donald, Fred, réalisait une bonne partie de ses placements immobiliers. Il se déroulera dans une école privée où la place accordée à la religion, à la couleur de peau et à l’origine sociale était radicalement différente de l’école publique que je fréquentais par le passé. Comme je l’ai dit l’an dernier, Trump est pour moi un imbécile dangereux. C’est aussi ma responsabilité en tant qu’artiste de m’intéresser à la société qui a permis à un tel homme d’arriver à la tête du plus puissant Etat du monde. »

Le réalisateur de La Nuit nous Appartient planche également sur un autre projet, cette fois, produit par la MGM et Marv Film, la boîte de Matthew Vaughn. Il s’agira de l’adaptation du roman d’espionnage de Terry HayesI am Pilgrim, qui relatera le retour sur le terrain d’un ancien responsable des services secrets à la retraite.

Wait and SEE !

Aidez SEE à rester gratuit, sans pub et indépendant.

Tous nos T-shirts GEEK à partir de 13 euros

Découvrez les t-shirts BY SEE

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !