« James Bond ne deviendra jamais une femme »

Barbara Broccoli et Michael G. Wilson, les gardiens du temple 007, se sont exprimés au micro de Variety sur le passé, mais aussi l’avenir de Bond.

Avec la sortie prochaine de Mourir peut attendre, la 25e aventure de 007 au cinéma, les producteurs historiques de la franchise, ont clairement évoqué le futur de l’agent.

Et ce sont les féministes qui seront le plus déçus car, alors que l’on sait que dans le prochain opus, Lashana Lynch devrait porter le matricule 007 pendant que Bond débute une pseudo retraite, Barbara Broccoli s’est exprimée sur la rumeur d’un Bond se féminisant : « James Bond peut être de n’importe quelle couleur, mais il est masculin. Je pense que nous devrions créer de nouveaux personnages pour les femmes – des personnages féminins forts. Je ne suis pas particulièrement intéressée de partir d’un personnage masculin et de le faire jouer par une femme. La gent féminine est bien plus intéressante que ça. » puis elle a enchainé par : « Pour le meilleur ou pour le pire, nous sommes les gardiens de ce personnage. Nous prenons cette responsabilité très au sérieux. »

Quant au fait que cette fois-ci, il est quasi certain que Daniel Craig range définitivement son Walther PPK au placard après Mourir peut attendre, Broccoli a exprimé son désarroi au micro de Variety : « Je suis dans le déni total. J’ai accepté ce que Daniel a dit, mais je suis toujours dans le déni. C’est trop traumatisant pour moi. »

Rappelons que Craig avait été lui-même surpris sur le fait d’avoir été choisi pour tenir le rôle : « Je pensais que j’étais juste sur un tapis roulant d’acteurs qui passent par leur porte. Je supposais qu’ils jetaient leur filet très largement. Je pensais que j’allais les rencontrer et que j’aurais ensuite une histoire à raconter à mes amis à propos de l’époque où j’étais considéré pour Bond. Quand ils ont suggéré qu’ils voulaient vraiment que je le fasse, j’étais complètement flatté mais perplexe. »

Il s’est avéré, cependant, qu’à l’époque, Broccoli et Wilson souhaitaient faire quelque chose de complètement différent avec le personnage. Bien que Mourir un autre jour, le dernier des quatre films avec Pierce Brosnan sorti en 2002, ait été le film le plus rentable de l’histoire de la série avec 432 millions de dollars dans les caisses, son point culminant, rempli d’un laser spatial géant et d’une voiture invisible, a poussé l’histoire dans une direction absurde. « Nous sommes devenus trop fantastiques », explique Wilson. » Nous avons dû revenir sur Terre. »

Le mystère quant à la succession de Daniel Craig reste donc à ce jour, totalement entier.

Mourir peut attendre, la 25e aventure de James Bond débarquera dans les salles françaises le 8 avril 2020.

Alors en attendant…

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !