Isabelle Franquin explose le Gaston Lagaffe de PEF

C’est pas la fête du slip pour la sortie du Gaston Lagaffe réalisé par Pierre-François-Laval. En effet, Isabelle Franquin, la fille du célèbre dessinateur du plus célèbre gaffeur de la BD, a déclaré dans le journal belge L’Avenir, qu’elle était catastrophée par le résultat de l’adaptation qui en est faite.

On cite : « Les acteurs sont mal dirigés, le scénario est débile et le rythme des gags est catastrophique », ouille, ça pique un peu ! Isabelle Franquin qui avait eu accès au scénario en tant qu’ayant droit moral, est « obligée de s’incliner » face au massacre. Effectivement, les droits d’éditions ont été rachetés par Dupuis en 2013, et ils peuvent en faire absolument tout ce qu’ils veulent.

Elle ajoute ceci dans on interview : « Ça fait mal, très mal même, car j’assiste impuissante au désastre, en espérant de tout cœur que le public saura distinguer le bon grain de l’ivraie, si je puis dire », aie, ça repique !

Pour terminer par : « Et sa première version était inqualifiable, pleine d’aberrations, ajoute-t-elle. Gaston y abandonnait son chat et sa mouette. Ou chauffait la start-up où il travaille en introduisant un tuyau d’arrosage dans le derrière d’une vache (…) Là, j’ai dit ‘niet’. Nous on pense qu’elle a eu raison de dire ‘niet’.

Du côté de Dupuis qui soutient tout de même le film, il semblerait que l’éditeur veuille attirer un nouveau public plus jeune vers Lagaffe. Projet qui semble tout de même un peu hasardeux puisque Franquin avait déclaré de son vivant, qu’il ne voulait pas qu’on poursuive les aventures de Lagaffe après sa disparition.

Du côté de la défense, PEF à répondu ceci à l’héritière Franquin : « Moi-même, si on m’avait dit : ‘Tel réalisateur va adapter Gaston’, je crois que j’aurais eu des préjugés », mouais, bon…

Gaston Lagaffe sort demain en France, comment le public va t-il l’accueillir ?

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !