Idris Elba : « Je ne crois pas à la censure »

Le comédien britannique est contre l’interdiction des œuvres racistes, mais propose de prévenir les spectateurs.

Dans ce débat sur l’antiracisme qui déchaîne les passions, certaines réactions excessives comme la suppression par HBO du classique Autant en emporte le vent de son catalogue, avant de réintégrer le film accompagné d’un panneau d’avertissement, continuent d’alimenter une polémique déjà bien lourde.

Et dans ce débat public, il y a parfois, des paroles un peu plus sages et mesurées que d’autres. C’est le cas de celle du comédien Idris Elba, qui, interviewé par Radio Times, a confié ceci : « Je ne crois pas à la censure. Je crois que nous devrions être autorisés à dire ce que nous voulons dire. Parce que, après tout, nous sommes des créateurs d’histoires. »

Elba rajoutant que selon lui, le racisme au cinéma et dans les séries ne doit pas être enfouis, mais réservé à un public averti, comme le sexe ou la violence graphique.

L’acteur enchaînant par : « C’est pourquoi nous avons un système de classification : nous pouvons dire que tel contenu est classé tout public, moins de 15 ou moins de 18 ans non ? Pour se moquer de la vérité, vous devez connaître la vérité. Censurer des thèmes racistes dans une série, ou retirer des épisodes, c’est empêcher que les spectateurs ne s’arrêtent pour réfléchir, ils doivent savoir que des gens ont fait des fictions comme ceci. Par respect pour l’époque et le mouvement, les décideurs retirent des choses sans écouter ce qui se dit autour. Très bien. Tant mieux. Mais je pense qu’à l’avenir, les gens doivent embrasser la liberté d’expression et le public doit simplement savoir dans quoi il s’engage quand il regarde quelque chose. »

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !