Harvey Weinstein : « J’étais le premier, j’étais le pionnier ! »

Le producteur déchu s’est exprimé au micro du New York Post, et s’est décrit comme le pionnier de la promotion des femmes à Hollywood.

A moins d’un mois de l’ouverture de son procès pour agressions sexuelles, Harvey Weinstein, qui plaide non coupable à ses cinq chefs d’accusation, notamment un viol datant de 2013 et une agressions sexuelle en 2006, tente de conclure un accord financier.

Lors d’une interview pour le quotidien le New York Post, l’ancien nabab d’Hollywood s’est exprimé sur son investissement concernant l’évolution féminine au cinéma : « J’ai l’impression qu’on m’a oublié. J’ai fait plus de films réalisés par des femmes et sur des femmes que n’importe quel producteur, et je parle d’il y a 30 ans. Je ne parle pas de maintenant, au moment où c’est à la mode, J’étais le premier ! J’étais le pionnier ! »

Weinstein estime que le monde du cinéma ne lui rend pas justice, et il pense que depuis l’émergence des mouvements #MeToo et Time’s Up¨ : « Tout ça a été balayé à cause de ce qui s’est passé. Mon travail a été oublié »

Décrit comme manipulant les actrices pour leur faire miroiter une belle carrière, de nombreuses comédiennes telles qu’Angelina Jolie, Salma Hayek ou Gwyneth Paltrow, ont affirmé que le co-créateur des studios Miramax, puis The Weinstein Company, leur avait fait à chacune des avances, sans succès.

A cela, et notamment concernant Paltrow, Weinstein répond que : « En 2003, Gwyneth Paltrow a reçu 10 millions de dollars pour le film View from the Top. C’était l’actrice la mieux payée de tout le cinéma indépendant (hors studios majeurs) »

Comme d’habitude dans ce genre d’affaire, beaucoup vont hurler au scandale concernant ces déclarations, et d’autres vont penser qu’il n’a pas tort, mais comme d’habitude, la justice tranchera dans un mois.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !