George Miller : « On a deux histoires avec Mad Max »

Alors que le réalisateur australien planche sur son prochain film avec Idris Elba et Tilda Swinton, il s’est confié au micro d’IndieWire sur l’éventuelle suite de Mad Max Fury Road.

Tout au long de sa carrière, de Mad Max en 1981 aux Sorcières d’Esatwick en passant par Babe, le cochon dans la ville ou encore le film d’animation Happy Feet, George Miller n’aura quasiment fait aucun faux pas, et ce n’est pas le fabuleux Mad Max Fury Road, sorti en 2015 qui nous fera dire le contraire, tant le résultat aura été plus qu’à la hauteur de nos attentes.

Fury Road est également sorti en version en noir et blanc absolument sublime, et à ce propos, Miller a déclaré ceci : « Tout a commencé à l’époque de Mad Max 2, quand les compositeurs se servaient d’une copie grossière, une version en noir et blanc et bon marché, pour pouvoir le marquer à la craie avec le chef d’orchestre. Je me souviens m’être dit que le film était bien mieux en noir et blanc. J’ai toujours pensé que ce serait génial de faire un Mad Max en noir et blanc. Les films muets m’ont beaucoup inspiré aussi. Je voulais faire un film pour lequel, comme disait Hitchcock, « il n’est pas nécessaire de lire les sous-titres au Japon. » Vous pouvez regarder Fury Road en muet et tout de même comprendre la majeure partie de l’histoire. »

Il a ensuite évoqué la suite de Fury Road malgré les conflits actuels avec la Warner : « On a deux histoires avec Mad Max. Nous sommes toujours en train de régler les problèmes avec la Warner, mais c’est clair que ça va se faire. »

Mais en attendant de réaliser un hypothétique nouvel épisode de Mad Max, le cinéaste se concentre sur Three Thousand Years of Longing, une histoire d’amour entre Idris Elba et Tilda Swinton, qui devrait sortir dans les salles en 2020.

Alors, les bagnoles de Mad Max ressortiront-elles faire un petit tour furieux dans le désert prochainement ? Malgré la motivation de leur papa, il va falloir attendre encore un peu.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !