EuropaCorp cédée à un fond américain !

Luc Besson a été contraint de céder sa société à Vine, un de ses principaux créanciers.

Selon le Journal du Dimanche du 14 juillet, Luc Besson, dont la société EuropaCorp est en procédure de sauvegarde depuis le 23 mai 2019, aurait finalement accepté le plan de reprise de l’un de ses principaux créanciers, le fonds américain Vine Investments.

Le groupe Pathé présidé par Jérôme Seydoux, qui avait déjà racheté les multiplexes d’EuropaCorp et avait signé avec ce dernier un accord de distribution en France portant, notamment, sur Annale dernier long-métrage du cinéaste, n’a finalement pas réussi à trouver un accord de reprise, notamment sur la propriété de tout le catalogue de films d’EuropaCorp.

« Luc Besson n’a, en réalité, pas eu le choix, résume un proche du dossier. Ce sont le français Pathé, également candidat à la reprise d’EuropaCorp, et l’américain Vine, qui devaient se mettre d’accord et qui n’y sont pas parvenus.»

La société, qui n’était déjà pas en très bonne santé financière, a été entrainée vers le fond par le semi- échec de Valérian, qui a fait monter les pertes à 88,9 millions d’euros.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !