Et voici la sélection officielle de Cannes 2021

Thierry Frémeaux et Pierre Lescure viennent de dévoiler la liste des films qui seront à l’honneur pour cette 74e édition. Une liste dans laquelle on croise Leos Carax, Paul Verhœven, François Ozon ou encore Wes Anderson.

Après une édition virtuelle en 2020 que tout le monde préférera oublier, comme l’ensemble de cette année-là, en 2021, la 74e édition de la grande messe du cinéma mondial se déroulera du 6 au 17 juillet prochains.

Une édition qui mettra à l’honneur la comédienne Jodie Foster qui recevra pour l’occasion une Palme lors de la cérémonie d’ouverture, cette cérémonie sera suivie de la projection d’Annette, le nouveau film de Leos Carax avec Adam Driver et Marion Cotillard, et à noter que le long-métrage sortira en salle en France, le jour-même.

La démocratie artistique du cinéma mondial

« La Ville est prête, le nouveau multiplexe de Cannes aussi ! », a déclaré le président Pierre Lescure au sujet du Cineum qui sera inauguré au moment du Festival, auquel 4 salles seront dédiées. Quant au délégué général Thierry Frémaux, il a estimé que cette édition représentera : « la démocratie artistique du cinéma mondial, avec beaucoup de poésie et de formes nouvelles ». 

Au total 61 films sont en Sélection officielle, qui sera complétée d’une section éphémère « environnementale », avec 5 ou 6 titres qui seront révélés dans quelques jours.

En compétition (24 films) :

Annette de Leos Carax (UGC, sortie le 6 juillet) – Film d’ouverture
Benedetta de Paul Verhœven (Pathé, 9 juillet)
Bergman Island de Mia Hansen-Løve (Les Films du Losange, 14 juillet)
France de Bruno Dumont (ARP Sélection, 1er septembre)
Haut et fort de Nabil Ayouch (Ad Vitam, 8 septembre)
Tout s’est bien passé de François Ozon (Diaphana, 22 septembre)
Les Intranquilles de Joachim Lafosse (Les Films du Losange, 20 octobre)
The French Dispatch de Wes Anderson (Disney, 27 octobre)
Tre Piani de Nanni Moretti (Le Pacte, 27 octobre)
Les Olympiades, Paris 13e de Jacques Audiard (Memento, 27 octobre)
Lingui de Mahamat Saleh-Haroun (Ad Vitam, 10 novembre)
Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier (Memento, 17 novembre)
Flag Day de Sean Penn (Le Pacte, 15 décembre)
Un héros de Asghar Farhadi (Memento, 22 décembre)
Memoria d’Apichatpong Weerasethakul (New Story)
La Fièvre de Petrov de Kirill Serebrennikov (Bac)
Titane de Julia Ducournau (Diaphana)
Red Rocket de Sean Baker (Le Pacte)
La Fracture de Catherine Corsini (Le Pacte)
Le Genou d’Ahed de Nadav Lapid (Pyramide)
Nitram de Justin Kurzel
Compartment NO.6 de Juho Kuosmanen
Drive My Car de Ryusuke Hamaguchi
L’Histoire de ma femme de Ildikó Enyedi

Un Certain Regard (18 films) :

Bonne Mère d’Hafsia Herzi (SBS Distribution, 21 juillet)
Un monde de Laura Wandel (Tandem, 10 novembre)
Moneyboys de Yilin Chen Bo (ARP Sélection, 10 novembre)
The Innocents d’Eskil Vogt
La Civil de Teodora Ana Mihal
Women Do Cry de Mina Mileva et Vesela Kazakova
Great Freedom de Sebastian Meise
After Yang de Kogonaga
Commitment Hasan de Hasan Semih Kaplanoglu
Noche de fuego Tatiana Huezo
Lamb de Vladimar Johansson (The Jokers)
Delo d’Alexeï Guerman Jr.
Blue Bayou de Justin Chon (Universal)
Freda de Gessica Généus 
Et il y eu un matin de Eran Kolirin
Unclenching The Fists de Kira Kovalenko
Rehana Maryam Noor de Abdullah Mohammad Saad
Gaey Wa’r de Jiazuo Na

Hors compétition :

De son vivant d’Emmanuelle Bercot (StudioCanal, 27 novembre)
Emergency Declaration de Jae-Rim Han
The Velvet Underground de Todd Haynes (Apple TV+)
Stillwater de Tom McCarthy (Universal, 22 septembre)
Aline de Valérie Lemercier (Gaumont, 10 novembre)
Bac Nord de Cédric Jimenez (StudioCanal, 18 août)

Séances spéciales :

Cahiers noirs de Shlomi Elkabetz
Le Marin des montagnes de Karim Aïnouz
JFK revisited : Throught the Looking Glass d’Oliver Stone
Jane par Charlotte de Charlotte Gainsbourg (Jour2Fête)
Baby Yar. Context de Sergei Loznitsa
H6 de Yé Yé
The Year of The Everlasting Storm de Jafar Panahi, Anthony Chen, Malik Vitthal, Laura Poitras, Dominga Sotomayor, David Lowery et Apichatpong Weerasethakul

Séance de minuit :

Oranges sanguines de Jean-Christophe Meurisse (The Jokers)

Cannes Premières :

Evolution de Kornél Mundruczo
Tromperie d’Arnaud Desplechin (Le Pacte, 22 septembre)
Cow d’Andrea Arnold
Cette musique ne joue pour personne de Samuel Benchetrit (UGC, 1er septembre)
Mothering Sunday d’Eva Husson
Serre-moi fort de Mathieu Amalric (Gaumont)
In Front of Your Face de Hong Sang-soo
Val de Ting Poo et Leo Scott

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !