Delon dézingue la bande des Petits mouchoirs !

Quand on demande à Alain Delon qui pourrait être son successeur aujourd’hui, la réponse est assez claire.

Le comédien, qui vient de recevoir une Palme d’Or d’honneur au dernier Festival de Cannes, vient de se confier au journal suisse, L’illustré.

Après avoir parlé de choses banales du type : « Depuis six mois, je suis en travaux dans mon appartement. J’étais locataire, j’ai réussi à acheter. Anouchka, ma fille, supervise le chantier. On termine la terrasse. J’ai aménagé un jardin, un sauna, un endroit pour déjeuner au soleil. Je vais enfin pouvoir y vivre cet été. », Delon a réagi aux questions du journaliste sur ses éventuels successeurs au cinéma.

Alors que les questions tentaient de l’orienter vers François Cluzet, Guillaume Canet ou encore Gilles Lellouche, Delon a éclaté de rire et répondu avec humour : « Ha ha ha ! Là, je préfère ne pas répondre… ha ha ha ! Je reste sur les générations d’hier ou d’avant-hier. Sophie Marceau, je la trouve grandissime, ou Vincent Cassel. Et un type que j’ai fait débuter, Vincent Lindon. C’est un très grand acteur. »

Cela étant, qu’on aime ou pas ses films, Guillaume Canet n’a pas eu besoin d’Alain Delon pour réaliser un carton puisque Les petits mouchoirs avait terminé sa carrière avec plus de cinq millions d’entrées et que sa suite, Nous finirons ensemble est actuellement à plus de deux millions de tickets vendus.

On peut donc sans risques considérer qu’il y a « conflit de générations »

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !