David Fincher : « Jake était dans une position difficile »

Dans une interview au New York Times, le cinéaste est revenu sur le tournage de Zodiac et de ses tensions avec Jake Gyllenhaal.

A la sortie du magnifique Zodiac de David Fincher en 2007, Jake Gyllenhaal, qui y interprétait Rupert Graysmith, un jeune dessinateur de presse sur la piste du Jack L’éventreur de l’Amérique en 1960, déclarait ceci : « Fincher peint avec les gens, et c’est difficile de savoir quelle couleur on est ». Le comédien faisait là allusion aux tensions entre lui et le cinéaste lors du tournage de Zodiac, qui parfois, obligeait Gyllenhaal à tourner plus de 70 fois la même scène.

Dans un récent entretien avec le New York Times pour la promotion de son nouveau long-métrage Mank, David Fincher est revenu avec honnêteté sur la tension qui existait entre lui et Gyllenhaal, et a décrit ce qui s’est passé comme une situation « extrêmement simple ».

« Jake était dans la position peu enviable d’être très jeune et d’avoir beaucoup de gens qui le sollicitaient, tout en travaillant pour quelqu’un qui ne vous permet pas de prendre un jour de congé », a déclaré Fincher. « Jake avait déjà fait un tas de films, même depuis son enfance, mais je ne pense pas qu’on lui ait jamais demandé de se concentrer sur les détails, et je pense qu’il était très distrait. »

Fincher explique également que le tournage de Zodiac a commencé alors que sortait Jarhead, le film de guerre avec Gyllenhaal, et poussait l’acteur dans le blitz de la saison des récompenses. Le réalisateur confiant ceci : « Il y avait beaucoup de gens qui murmuraient que Jarhead allait être ce film énorme et le placerait dans cette autre ligue, et chaque week-end, il était poussé à aller dans un festival, et quand il se présentait au sur le plateau, il était très dispersé. »

Mais malgré un tournage difficile, Zodiac est devenu avec le temps, probablement le meilleur film de Fincher à ce jour, et clairement une des plus belles prestations de Jake Gyllenhaal.

Wait and SEE !

LIRE L’INTERVIEW COMPLETE DE DAVID FINCHER AU NEW YORK TIMES, C’EST ICI

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !