Coppola développe ses propos sur Marvel

Lors d’un entretien avec Deadline, le réalisateur du Parrain est revenu sur ses propos concernant Marvel.

Vous connaissez probablement l’histoire par cœur, mais on vous la rappelle quand même : début octobre, Martin Scorsese, en comparant les films Marvel à des parcs à thèmes, balançait un pavé dans la marre hollywoodienne, qui aura donné lieu à de nombreuses réactions, notamment celle de Samuel Jackson, mais alors que le feu commençait à s’éteindre, Francis Ford Coppola l’avait rallumé en qualifiant « d’abjects » les films des Studios Marvel.

Tout cela ressemblant plus à un conflit de génération du style « c’était mieux avant », Coppola est revenu sur le sujet au micro de Deadline, mais cette fois, de manière un peu plus mesurée.

« Personnellement, je n’aime pas l’idée de franchise, la notion de répétition de ce qui est essentiellement le même film pour le profit financier – en d’autres termes, une approche formaliste. Je me dis que cette approche est choisie pour réduire les risques économiques d’un film, et je me dis que le « facteur risque » est un élément qui peut rendre les films géniaux. Aussi, les films trop formalistes attirent la plupart des ressources disponibles vers eux, n’en laissant que très peu pour les productions plus osées, réduisant la diversité. » a déclaré le cinéaste.

Bon, c’est plus nuancé mais en gros, Marvel prend tout le pognon avec ses séries sans fin. Alors même si le grand Coppola a raison sur le fond, on rappellera que pour des raisons de pognon, le maestro n’avait réalisé non pas un ou deux épisodes du Parrain, mais bien trois. Ce qui en soit n’est pas une franchise, mais catégorise le metteur en scène dans ceux qui ont aussi fait des suites.

On espère juste que tout ça va vite prendre fin et qu’on laissera la place à nouveau au cinéma, « TOUS » les cinémas.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !