Comment Joe Pesci est sorti de sa retraite !

Le comédien n’avait pas joué dans un film depuis 9 ans, et cela n’a pas été facile de le convaincre de participer à l’aventure de The Irishman de Martin Scorsese.

A partir du 27 novembre prochain, vous pourrez découvrir sur Netflix le nouveau film de Martin Scorsese, ce dernier étant un retour aux films de gangsters et la réunion de trois acteurs incroyables, Robert de Niro, Al Pacino et… Joe Pesci.

Mais en réalité, convaincre Pesci de se joindre à l’aventure de The Irishman a pris des années. Selon Entertainment Weekly, l’acteur aurait été sollicité une quarantaine de fois, un chiffre que personne ne conteste.

Alors que Pesci refusait les interviews, Entertainment Weekly s’est entretenu avec Scorsese et De Niro au sujet de l’arrivée de leur vieux complice dans l’équipe. 

De Niro et Pesci ont bossé ensemble entre autres, sur Raging Bull, Les Affranchis, Casino, ou encore Love Ranch, ce qui a amené Scorsese à déclarer : « Bob et Joe, ils ont leur propre langue. » Et voici ce que disait De Niro pour tenter de convaincre Pesci de rejoindre The Irishman : « Allez, qui sait si nous aurons cette chance à nouveau ? »

De son côté, Scorsese a d’abord donné une foule de raisons qui faisaient que Pesci résiste : « Ce sont des choix individuels et parfois, les gens ne veulent pas faire quelque chose pour différentes raisons », explique le réalisateur à EW. « Cela peut être des problèmes financiers ou familiaux, ou encore la santé. Cela peut les lasser de faire ce type de film, jouer un certain personnage. En fin de compte, si Bob insistait trop, est-ce que cela avait du sens ? Permettez-moi de formuler les choses ainsi : il fallait que Joe soit à l’aise pour le faire, vous savez ? »

Et finalement, ce qui a décidé Pesci d’accepter, ce fut la décision de Netflix de financer le film. Jusqu’ici, The Irishman était développé par la Paramount et peinait à obtenir le soutien financier du studio, on parle quand même de 160 millions de dollars. 

« Lorsque Netflix est entré en scène, il ne s’agissait même pas d’argent, ni d’être payé et apprécié pour votre valeur, mais à cet instant, le film a vraiment existé, et c’est ce qui a convaincu Joe. » a déclaré Scorsese.

Alors The Irishman sera-t-il à la hauteur de nos attentes ?

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !