Barbares : un trailer épique et sanglant !

Dans cette nouvelle bande-annonce, à défaut d’être fidèle historiquement parlant, la série Netflix annonce un affrontement spectaculaire entre germains et romains.

L’action de Barbares se déroule en l’an 9 après J.C., et suit l’histoire de trois personnages plongés au cœur de la bataille de Teutobourg en Allemagne. Cette dernière, qui opposait des tribus germaniques à l’armée romaine impériale fut décisive pour l’histoire de l’Europe. 

Après Dark, Netflix va programmer une nouvelle série allemande, qui cette fois, ne nous propulsera pas dans des mondes parallèles, mais dans une ambiance pseudo-historique. Barbares, qui devrait ravir les fans d’une autre série, Vikings, semble ne pas être avare en trahisons, scènes de batailles spectaculaires et destins totalement épiques et délirants.

Jan Martin Scharf et Arne Nolting, les créateurs du programme, ont imaginé l’histoire de trois jeunes personnages dans le contexte historique de la bataille de Teutobourg. Après le lancement de la série uchronique « made in France » La Révolution, Netflix semble affectionner tout particulièrement cette ambiance médiévale teintée d’une esthétique largement empruntée à Game of Thrones.

Les barbares, ce sont ces tribus germaniques réunies contre l’envahisseur romain. Historiquement, la bataille de Teutobourg a marqué le cours de la création du territoire européen, mais la série Netflix s’annonce comme une uchronie, n’hésitant pas à user de son imagination pour créer un tout autre destin au Vieux continent.

Ici, la véracité de l’histoire ne semble pas trop avoir préoccupé les scénaristes, mais dans cette première saison, composée de six épisodes, le spectacle lui, semble être au rendez-vous.

Côté distribution, on retrouve le comédien autrichien Laurence Rupp, Bernhard Schütz et l’actrice franco-allemande Jeanne Goursaud, vue dans Le 1h17 pour Paris de Clint Eastwood.

Barbares débarquera sur Netflix le 23 octobre.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !