Bande-annonce : Anna, le nouveau Luc Besson

Deux années après le très discuté Valérian et la cité des mille planètes, le réalisateur revient avec Anna.

Luc Besson, contesté de tous les côtés sur son talent et même sur sa vie privée, espère renflouer les caisses d’Europacorp et se refaire une image, au moins artistique avec Anna, qui a au moins l’avantage de proposer un casting alléchant avec Cillian Murphy, Luke Evans, Helen Mirren, et pour le rôle principal, le mannequin Sasha Luss.

Le pitch : Les Matriochka sont des poupées russes qui s’emboîtent les unes dans les autres. Chaque poupée en cache une autre. Anna est une jolie femme de 24 ans, mais qui est-elle vraiment et combien de femmes se cachent en elle ? Est-ce une simple vendeuse de poupées sur le marché de Moscou ? Un top model qui défile à Paris ? Une tueuse qui ensanglante Milan ? Une flic corrompue ? Un agent double ? Ou tout simplement une redoutable joueuse d’échecs ? Il faudra attendre la fin de la partie pour savoir qui est vraiment Anna et qui est échec et mat. »

Si Besson pouvait éviter de transformer son héroïne en clé USB en twist final, ce serait pas mal.

Anna a coûté 30 millions de dollars, a été en partie tourné à La Cité du Cinéma en Seine-Saint-Denis, et son tournage avait débuté en novembre 2017.

Le film était en cours de montage lorsque le cinéaste fut accusé de viol en mai 2018 par la comédienne Sand Van Roy qui initialement, devait figurer au générique. Après neuf mois d’enquête, l’affaire a été classée sans suite par le parquet de Paris en février dernier, mais quelques jours plus tard, une autre enquête pour agression sexuelle était ouverte.

Anna sortira le 10 juillet en France, sera-t-il la rédemption de Luc Besson ?

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !

-14%
Rupture de stock