2018, le doublé de Steven Spielberg

Il vient à peine de fêter ses 71 ans et en tant que réalisateur, n’entend pas laisser trop d’espace ni la main aux Nolan et autres Villeneuve

En 2018, Steven Spielberg nous revient avec deux films à l’opposé l’un de l’autre.

Ce n’est pas la première fois qu’il occupe le terrain deux fois dans la même année.

Déjà en 1993 il nous proposait La Liste de Schindler et Le Monde Perdu, en 2002, il nous livrait Minority Report et Arrête-moi si tu peux et en 2005, La Guerre des Mondes et Munich, chaque fois deux films aux univers très différents.

Cette année, il ouvrira le bal le 24 janvier avec Pentagon Papers avec Meryl Streep et Tom Hanks. L’histoire de Katharine Graham, directrice de la rédaction du The Washington Post, qui au début des années 70, décide avec son rédacteur en chef Benjamin Bradlee de balancer publiquement une palanquée de documents prouvant la responsabilité des US dans la guerre du Viêt Nam.

Deux mois plus tard, le 28 mars, c’est Ready Player One avec Tye Sheridan et Olivia Cooke, qui sortira sur nos écrans. Ce film de science fiction est tiré du roman éponyme d’Ernest Cline de 2011. L’action se situe dans en 2045, le monde va mal, entre famine et guerres, c’est le chaos total. Mais Oasis existe, c’est un système de réalité virtuelle dans lequel les êtres humains se ruent pour oublier leur triste réalité.

Doublé gagnant pour Steven ?

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !