Par Anthony Martin

Cimetière de Bornsville, de nos jours. Jordan tente de déshabiller Tiffany à grands coups de langue et de « décroche-soutif ». Dans son dos, une silhouette apparaît, une pelle à la main. Effrayés, les chauds lapins calment leurs hormones en se planquant dans un caveau. Ils assistent alors à une scène invraisemblable : le cercueil d’une certaine Pamela Rose est déterré avant d’être embarqué dans un pick-up.

Aussitôt déclarée aux autorités, l’affaire remonte très haut, jusqu’au FBI ! Brouillés à la suite d’une sombre affaire de femme (et de Fuego), les coéquipiers Douglas Riper et Richard Bullit, devenus de vrais has been auquels la vie ne fait plus de cadeaux, sont rappelés à l’ordre par leurs responsables : Riper noie sa solitude chagrine dans la junk food pendant que Bullit s’échine à garder le sourire dans un lotissement trop propret pour être réel.

En charge de l’enquête sur le meurtre de ladite Pamela Rose il y a dix ans, c’est en traînant la savate qu’ils rouvrent le dossier. D’une simple profanation, les agents passent à un règlement de comptes au sommet, allant jusqu’à viser la Présidente des États-Unis of America… Pitcher un film comme celui-là n’est pas chose facile, tant le sujet part dans tous les sens. S’amusant avec le cahier des charges du buddy movie yankee, Kad et Olivier nous livrent une heure trente de dinguerie assumée.

Comique de répétition (ouvrir une simple porte devient tout un processus), phrases culte (« Est-ce qu’il vous a touché les tétés ? ») et délires scénaristiques (l’intrigue se renverse totalement en plein milieu du film) sont au rendez-vous. En nous revenant plus bedonnant (et dégarni) que jamais, l’inséparable duo comico-caustique prouve, une fois de plus, qu’être primaire et potache, ça fait toujours autant rire !

Date de sortie : 5 déc. 2012 – Durée : 1h30 – Réal. : Kad Merad et Olivier Baroux – Avec : Kad Merad, Olivier Baroux, Omar Sy, Laurent Lafitte, Audrey Fleurot… – Genre : comédie – Nationalité : française

Et SEE tu partageais cet article ?