Par Mathias Lebœuf

Elle est belle, jeune, mariée avec un homme beaucoup plus vieux (Richard Bohringer). Lui est riche, puissant, névrosé et seul. Elle devient sa maîtresse et noue avec lui une relation amoureuse faite d’appartenance et d’humiliation. Sadomasochiste. Pour son premier film, Hélène Fillières a décidé d’adapter le roman de Régis Jauffret Sévère, lui-même inspiré de l’histoire du banquier Édouard Stern. Laetitia Casta est acérée, quasi méconnaissable, loin de l’icône sensuelle qu’elle a souvent jouée. Benoît Poelvoorde est ahurissant, comme peut-être on ne l’a jamais vu : sobre et inquiétant, à nu (au sens propre comme au sens figuré) et à vif. Chacun creuse le dysfonctionnement de l’autre jusqu’à l’issue fatale de cette mécanique des sentiments dont le mystère sert de surface à nos propres projections.

Sortie : 9 janvier 2013. – Durée : 1h20. – Réal. : Hélène Fillières. – Avec : Benoît Poelvoorde, Laetitia Casta, Richard Bohringer… – Genre : drame. – Nationalité : française.

Et SEE tu partageais cet article ?