Le premier super-héros asiatique de Marvel, inspiré d’un comic publié dans les années 1970, est en salle. Et à défaut d’être du « grand » cinéma, force est de constater que le réalisateur Destin Daniel Cretton a parfaitement respecté les codes du film de divertissement.

Par Colonel Dawa

Après Black Widow et avant les très attendus Eternels de Clhoé Zhao, Marvel Studios et Disney continuent de façonner le nouveau visage du MCU avec une phase 4 qui ambitionne de séduire une nouvelle génération de fans et surtout de nouveaux marchés comme la Chine.

Et avec ce premier super-héros asiatique, les ambitions de Disney d’envahir cinématographiquement l’Empire du Milieu sont assez claires, en espérant pour eux, que ça fonctionne mieux qu’avec Mulan.

Un héros créé pour surfer sur le succès de la série Kung-fu

Apparu en 1973 dans le comic book Special Marvel Edition #15, Sang-Chi est le fruit de l’association du scénariste Steve Englehart et des dessinateurs Al Milgrom et Jim Starlin, avec la volonté de clairement surfer sur l’incroyable succès de la série Kung-fu, dont la production avait préféré attribuer le rôle principal à David Carradine plutôt qu’à Bruce Lee, ce dernier prendra sa revanche avec une carrière fulgurante mais qui reste inégalée à ce jour.

Dans cette nouvelle épopée épique de Marvel, Shang-Chi se trouve confronté à un passé qu’il pensait bien enfoui, il va devoir revoir son père, sa sœur, et être confronté à la mystérieuse organisation des dix anneaux.

C’est donc sur cette trame assez classique et universelle dans laquelle se mêlent parentalité, fratrie, abandon, amitié et action que Destin Daniel Cretton, l’excellent cinéaste de La voie de la justice et le superbe Château de Verre a su réaliser une œuvre assez classique mais disons-le franchement, réussie au moins sur deux plans, ceux de l’humour et de l’action, cette dernière étant parfaitement servie par du « fight » magistralement chorégraphié, on navigue entre Tigre et Dragon d’Ang Lee, Le Secret des Poignards Volants de Ymou Zhang et Opération Dragon de Robert Clouse avec Bruce Lee.

Un casting impeccable

Pour incarner Shang-Chi, la production a choisi le comédien chino-canadien Simu Liu, plus habitué jusqu’ici aux séries, ce dernier incarne parfaitement son personnage et sait y attribuer l’émotion, l’humour et la performance physique, qui sont les passages obligés de ce type de prestation. Il est accompagné au casting par Awkwafina, parfaite dans le rôle de la meilleure amie délurée, et de la comédienne chinoise Fala Chen. Mais Marvel a su également mettre un peu de mythe dans sa distribution, notamment avec l’impeccable Tony Leung, inoubliable dans In the Mood for Love, et Michelle Yeoh, non moins inoubliable dans Tigre et Dragon.

Quelques longueurs mais plein la gueule

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux n’échappe malheureusement pas à quelques longueurs, comme si pour compenser un « trop-plein » d’action, il fallait absolument calmer le jeu et y loger des séquences « émotion », ces dernières, à défaut de ne pas exister, auraient pu être sacrément raccourcies.

Mais que serait un Marvel sans son lot d’effets spéciaux ? Et ici, les adeptes des FX vont être comblés, on y trouve en vrac, un bus incontrôlable, du virevoltage dans les airs, une forêt de bambous en mouvement et forcément, un magnifique dragon. Le tout en parfaite harmonie avec des scènes de combats énergisantes et esthétiques.

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux comporte bien quelques défauts mais il faut savoir être tolérant avec ce type de blockbuster dont l’ambition est de nous emmener ailleurs pendant deux heures, et après presque deux années de pandémie, être « ailleurs » de temps en temps n’est pas du luxe, en ça, le contrat du divertissement est parfaitement rempli par Shang-Chi.

Sortie : Le 1er septembre 2021 – Durée : 2h12 – Réal. : Destin Daniel Cretton – Avec : Simon Liu, Tony Leung Chiu-Wai, Awkwafina… – Genre : Action – Nationalité : Américaine

Et SEE tu partageais cet article ?

Un héros créé pour surfer sur le succès de la série Kung-fu Apparu en 1973 dans le comic book Special Marvel Edition #15, Sang-Chi est le fruit de l’association du scénariste Steve Englehart et des dessinateurs Al Milgrom et Jim Starlin, avec la volonté de clairement surfer sur l’incroyable succès de la série Kung-fu, dont […]